Publié le 08/10/2018

10 hot spots à Vienne

Une valse, une tarte au chocolat et une impératrice ne suffisent pas à résumer la capitale autrichienne . Sous des dehors policés, Vienne a gardé son esprit frondeur. Petit itinéraire en dix lieux qui vous en apporteront la preuve: bars, musées, hôtels, boutiques...

10 hot spots à Vienne

Une valse, une tarte au chocolat et une impératrice ne suffisent pas à résumer la capitale autrichienne . Sous des dehors policés, Vienne a gardé son esprit frondeur. Petit itinéraire en dix lieux qui vous en apporteront la preuve: bars, musées, hôtels, boutiques...

1. S’enivrer du style de Schiele
 

Il y a pile 100 ans, les deux plus fameux peintres viennois, Gustav Klimt et Egon Schiele disparaissaient. Le premier est devenue une star, le second continue de déranger. Autoportraits torturés, sexualité omniprésente, violence du trait : son oeuvre intrigue et fascine. Le musée Léopold possède la plus grande collection au monde de cet artiste troublant, mort a seulement 28 ans. Immanquable.

 

2. Dîner sous une fresque vidéo au Spelunke

 

Ouvert il y a moins d’un an au bord du canal du Danube, le Spelunke (un “bouge” en argot) est vite devenu le repère de la jeunesse locale. Confortables banquettes de cuir vert, murs tapissés de vieux vinyles ou recouverts d’une fresque vidéo du jeune artiste japonais Akira Sakurai ; mais aussi bière brassée sur place et cuisine de néo bistro : porc braisé au vieux rhum, poisson fumé et choux fleur rôti. Roboratif et sympa.

 

3. Mouiller le maillot dans une piscine des années 20

 

Méconnu des touristes, Amalienbad, ce temple aquatique édifié dans un quartier populaire de Vienne vous offre une plongée dans le passé pour la modique somme de 4,40€. Hall d’entrée et sauna tapissés de mosaïques, bassin géant chauffé à 28° et nocturne certains soir jusqu’à 21H30. L’ensemble a été rénové en 2012, en préservant le charme des lieux. Comment dit-on « plouf ! » en autrichien ?

 

4. Croquer du sucré en version autrichienne

 

S’offrir un snack original à Vienne ? Bien sûr il y a la cafétéria secrète et sa terrasse au 7eme étage du Palais de justice (petit prix et grande vue sur la ville), mais à croquer sur le pouce on vous conseille les pop-corn bio, parfum strudel, vendus dans la boutique des sœurs Mandzuka, ou tout simplement un tube de PEZ, confiserie inventée en Autriche en 1927…

 

5. Se faire tirer le portrait en polaroid XXL

 

Au rez-de-chaussée d’un palais néo-vénitien, Supersense, le plus alternatif des cafés viennois a ouvert ses portes il y a 4 ans. Dans un décor entre moulures baroques et lustre design, on s’offre une pause salade, mais surtout on flâne dans l’espace boutique ou l’on peut se faire photographier par Marietta sur l’un des seuls appareils polaroid géant existant encore. Comptez 250€ pour un tirage 50 X 50.

 

6. Fondre de beauté à la Villa Wagner

 

Sur une colline du 4ème arrondissement de Vienne, au pied d’un bois, l’architecte moderniste Otto Wagner a construit en 1888 une villa féérique. En 1972, le peintre Ernst Fuchs (ami de Dali, tout est dit !) la restaure et « l’embellit » de ses nombreux fantasmes. L’endroit est devenu aujourd’hui un musée dont la surréaliste visite est à ne manquer sous aucun prétexte.

 

7. Boire un spritz en surplomb de la cathédrale

 

Prendre un dernier verre en suspension ? L’Onyx bar de l’immeuble Do&Co est ouvert jusqu’à 2h du matin. De ses immenses baies vitrées on sirote un Aperol Spritz en savourant la vue sur la Cathédrale St Etienne, sa flèche et les tuiles vernissées de sa toiture. Mozart qui vivait à deux pas s’y est d’ailleurs marié.


 

8. Rendre visite au Docteur Freud

 

Sigmund Freud, le père de la psychanalyse, vécu et travailla pendant presque 50 ans dans cet appartement. Sa famille et ses 6 enfants en occupaient une partie, son cabinet de travail une autre. En 1938 il s’exila à Londres fuyant le nazisme. Son fameux divan est en Angleterre, mais le mobilier de la salle d’attente est ici, ainsi qu’une foule de documents qui constituent désormais son musée.


9. Faire une halte folklorique chez Tostmann

 

Vous n’avez pas l’intention de rapporter une culotte de peau ou un dirndl (la tenue traditionnelle des paysannes autrichiennes) de votre voyage ? Ne ratez pourtant pas une visite chez Tostmann. La maison installée à Vienne depuis plus d’un demi-siècle dans les murs chaulés de blanc d’une ancienne boulangerie, est une véritable immersion dans le folklore et les belles matières. Un loden peut-être ?

 

10. Passer la nuit dans une ancienne banque
 

Il y a onze ans ce bel immeuble, à quelques pas de l’Opéra  viennois était encore une banque. Transformé en hôtel, et désormais labélisé Relais & Châteaux, il abrite aujourd’hui 60 très vastes chambres (25m2 minimum) et 6 suites. The Ring se définit comme  « casual luxury ». Sa décoration sobre et sa situation exceptionnelle en cœur de ville en sont les deux atouts maîtres.

Photographies: © Francis Hammond

S’INFORMER 

  • sur le site de l’office national du tourisme autrichien: www.austria.info
  • pour découvrir toute l’actualité de la ville de Vienne et ses meilleurs adresses: www.wien.info

 

 

INFORMATIONS

 
Articles connexes dans notre magazine
10 terrasses pour voir le monde
10 terrasses
pour voir le monde
Cliquez ici pour lire
Skiez sur les pistes|les plus mythiques du monde
Skiez sur les pistes
les plus mythiques du monde
Cliquez ici pour lire