Publié le 16/01/2020

Une oasis dans le désert de Thar

La destination finale de notre voyage à travers la magnifique région du Rajasthan en Inde, se trouve au sud de Jodhpur, dans le cœur du désert de Thar. Devant nous, tel un mirage dans le sable, se lève Mihir Garh, le Fort du Soleil.

Une oasis dans le désert de Thar

La destination finale de notre voyage à travers la magnifique région du Rajasthan en Inde, se trouve au sud de Jodhpur, dans le cœur du désert de Thar. Devant nous, tel un mirage dans le sable, se lève Mihir Garh, le Fort du Soleil.

Un fort tel qu’on en rêverait, Mihir Garh est né de la passion d’une famille noble, les époux Sidharth et Rashmi Singh. Ils ont tous deux passé leur enfance à jouer dans ces dunes et ont été suffisamment inspirés (et assez fous) pour construire cette propriété luxueuse, dans le cœur du désert, en partant de rien. L’architecture fait honneur aux techniques et matériaux de la région.

Nous avons été accueillis par un haras de chevaux Marwari, une ancienne race de chevaux connue pour ses oreilles incurvées vers l’intérieur en forme de cœur. Le domaine de la propriété est spectaculaire, de grands espaces disposés partout et une piscine à débordement où vous pouvez vous reposer tout en profitant des vues panoramiques du désert. Nous nous sommes prélassés au soleil au bord de la piscine en plein cœur de la nature environnante, alors que des paons, des antilopes nilgau, des chameaux et des gazelles se promenaient dans les alentours. Notre serveur était très affable et nous a raconté avec beaucoup d’enthousiasme ses diverses rencontres avec des célébrités venues vivre l’expérience du fort, et notamment, Madonna, qui aurait loué l’intégralité du domaine pour ses vacances en famille.

Chacune des 9 chambres exclusives est unique, décorée avec des tissus de la région. Les suites se trouvant au rez-de-chaussée disposent chacune d’une piscine privée alors que les suites aux étages supérieurs sont dotées de terrasses importantes et jacuzzis, avec une vue panoramique de la propriété. Nous en avons profité pour prendre un petit bain avant de sauter dans un 4x4 pour visiter les villages avoisinants.   

Nous avons fait arrêt au village Bishnoi, une secte écologique de la religion hindoue qui suit 29 règles fondamentales afin de pouvoir vivre en harmonie avec la nature. Le chef nous a accueillis chaleureusement au sein de son village et a insisté pour nous présenter sa famille et nous faire découvrir leur quotidien. Nous avons été impressionnés de constater que tout était construit à la main, sans électricité, et en utilisant des matériaux naturels. Nous avons poursuivi notre visite dans l’atelier d’un potier rajasthani, qui nous a hypnotisés en créant 3 vases sur une grande roue manuelle, à priori, sans aucun effort. Cette occasion de rencontrer la population locale et d’en apprendre davantage sur ses coutumes fut extraordinaire.

À la suite de notre excursion de l’après-midi, nous nous sommes retirés à Mihir Garh pour tremper nos pieds à la piscine et nous reposer avant notre dîner. Pendant que nous prenions un verre sur notre terrasse, le coucher de soleil a illuminé le désert et le fort. Dès la tombée de la nuit, nous sommes montés à dos de chameau pour aller retrouver une table privée, dressée au cœur du désert, entourée de musiciens et danseurs. Une soirée exquise et une fin de séjour au Rajasthan mémorable.
 

© Joann Pai

 

INFORMATIONS

 
Articles connexes dans notre magazine
Douceur de vivre bucolique |sur l’île de Fyn
Douceur de vivre bucolique
sur l’île de Fyn
Cliquez ici pour lire
La vie au vert |sur l’île d’Émeraude
La vie au vert
sur l’île d’Émeraude
Cliquez ici pour lire