3 hôtels historiques
à environ une heure de Londres

Londres, avec toute son énergie, est incontournable, mais ce n’est pas dans sa Tour que vous trouverez les vrais joyaux de la couronne. La plupart des manoirs et châteaux princiers les plus célèbres vous attendent dans la campagne anglaise, à portée de main de la capitale.

3 hôtels historiques |à environ une heure de Londres

Amberley Castle

Londres, avec toute son énergie, est incontournable, mais ce n’est pas dans sa Tour que vous trouverez les vrais joyaux de la couronne. La plupart des manoirs et châteaux princiers les plus célèbres vous attendent dans la campagne anglaise, à portée de main de la capitale.

Je suis fermement convaincue que, pour découvrir un pays, il faut visiter sa campagne. Il n’est donc guère besoin de faire plus d’une heure de route à partir de Londres – à peine plus que le trajet matinal du Londonien moyen – pour trouver un refuge bucolique.

Cliveden House
41 minutes de train depuis Paddington Station jusqu’à Taplow
51 minutes en voiture par l’A40 et la M40

Première étape, Cliveden House. À moins d’une heure en voiture ou 43 minutes en train depuis Paddington, vers l’ouest, c’est le plus grandiose et le plus commode des trois. Conçue par Charles Barry (connu pour son rôle dans la reconstruction du palais de Westminster), il possède une incomparable façade XIXe. Ce monument classé regorge d’éléments d’époque, de tapisseries, d’œuvres d’art… On y trouve même une salle à manger rococo dorée, importée pièce par pièce par William Waldorf Astor après une visite du fastueux château d’Asnières où Mme de Pompadour aurait séjourné. 

De Churchill à Gandhi, en passant par George Bernard Shaw et la reine Victoria elle-même, Cliveden abrite une longue histoire d’hôtes de marque. Avec sa gastronomie primée, ses croisières au champagne, son complexe spa digne d’un country club, ses chambres majestueuses et ses 152 hectares à explorer, un séjour au château de Cliveden est un véritable bain d’histoire britannique.
 


Belmond Le Manoir aux Quat'Saisons
41 minutes de train depuis Marylebone jusqu’à Haddenham & Thame Parkway
56 minutes en voiture par l’A40 et la M40

À présent, direction Belmond Le Manoir aux Quat'Saisons, bel échantillon du fameux « Ouh la la » de Raymond Blanc dans la région d’Oxford. À moins de 60 minutes de voiture ou 45 minutes de train depuis Marylebone, voici une adresse destinée aux fervents gourmets. Ce manoir du XVe siècle, aux murs couleur miel couverts de lierre, construit dans le plus pur style oxfordien, est avant tout un restaurant agrémenté de chambres (à l’élégance irréprochable, du reste). La nourriture y joue le rôle central. Maints hôtels arborent un petit « potager » et des plats « de saison » qu’ils font durer plus que de raison, mais au Manoir, pas de faux-semblant. Dans ses hectares de parcelles verdoyantes poussent tous les ingrédients nécessaires à un cuisinier qui se respecte – on y trouve même une « vallée aux champignons » au nom prometteur.

Chaque matin, à huit heures sonnantes, un bataillon de jardiniers arpente le domaine, armé de sécateurs et de brouettes, pour récolter les ingrédients du jour. Le résultat ? Un nirvana gastronomique en sept plats. Cette qualité lui a valu le titre de meilleur restaurant d’Angleterre. Accompagnez le tout de votre sélection de vins (à moins que vous ne vous laissiez guider par le sommelier) parmi les centaines de bouteilles à la carte, et vous obtenez la recette d’un séjour véritablement décadent.
 


Amberley Castle
1h20 de train depuis Victoria Station jusqu’à Amberley
1h45 en voiture par l’A3 et l’A283

Terminons par Amberley Castle, le plus éloigné du trio, mais qui vaut le détour. À 1h20 de train depuis Victoria, ou 1h40 de route, à travers quelques-uns des plus beaux paysages du Sussex de l’Ouest, ce château du XIIe siècle semble sorti tout droit d’un conte de fées. Caché au sein du village pittoresque du même nom, il respire un charme suranné.

On gravit une longue allée de gravier pour s’arrêter face à un édifice grandiose, avec douves, pont-levis, et le drapeau de saint George flottant fièrement là-haut pour couronner le tout. Bien plus douillet à l’intérieur que ne le suggère l’extérieur, il associe sièges moelleux garnis de tissus floraux, lourds rideaux et moquettes épaisses à d’originales fenêtres cintrées à vitrail, sans oublier quelques armures ici et là. La superbe cuisine expérimentale est présentée avec un soin minutieux, à mille lieues des menus souvent sans imagination des hôtels ruraux. Le dîner en trois plats, qui change tous les jours, commence avec des canapés, ponctué d’amuse-bouches. Un peu plus que trois plats, donc…
 

Articles connexes dans notre magazine
Château de Bagnols, |en charme et majesté
Château de Bagnols,
en charme et majesté
Cliquez ici pour lire
Échappées belles |en Nouvelle-Zélande : partie 1
Échappées belles
en Nouvelle-Zélande : partie 1
Cliquez ici pour lire