Publié le 12/10/2020

Évasion automnale dans le plus
chic des boutiques-hôtels
de la campagne anglaise

Par un beau dimanche ensoleillé du début de l’automne, alors que je sillonne des kilomètres de routes bordées de murs en pierre sèche dans le Yorkshire, j’arrive à Grantley Hall, destination prisée de l’élite anglaise pour s’accorder une pause ressourçante.

Évasion automnale dans le plus|  chic des boutiques-hôtels | de la campagne anglaise

Par un beau dimanche ensoleillé du début de l’automne, alors que je sillonne des kilomètres de routes bordées de murs en pierre sèche dans le Yorkshire, j’arrive à Grantley Hall, destination prisée de l’élite anglaise pour s’accorder une pause ressourçante.

Cela fait près de dix ans, jour pour jour, que je ne suis pas revenue dans le « North Yorks ». À l’époque, j’étais une étudiante de première année candide, récemment de retour d’un voyage dans le sud-est de l’Asie, comme en témoignaient mon teint hâlé et mon t-shirt Chang Thai. Dix années plus tard, les paysages vallonnés des villages de boîtes de chocolat des Dales ont toujours le même charme malgré la pandémie mondiale de COVID-19. Et c’est dans cette région pittoresque à quelques heures de Londres, surnommée « God’s Own Country » (le pays de Dieu), que je découvre cette majestueuse propriété de campagne.
 


Originaire du Yorkshire, Valeria Sykes achète Grantley Hall en 2015 après avoir vu un panneau « À vendre » en revenant d’un déjeuner dominical ordinaire. Cette journée a changé sa vie. « Je voulais que le Yorkshire devienne une destination de luxe », explique-t-elle. Quatre années et 70 millions de livres de rénovations plus tard, cette fille de mineur a prouvé qu’elle était capable de gérer un projet de restauration à grande échelle. L’édifice palladien du XVIIe siècle a conservé son ancienne grandeur et propose des prestations dignes d’un établissement cinq étoiles, avec néanmoins quelques aspérités. Son centre de remise en forme ELITE — deux étages d’appareils de musculation qui ont su trouver leur place dans un donjon médiéval — comprend une cabine de cryothérapie, un tapis de course aquatique et des salles d’entraînement en altitude simulant un camp de base de l’Everest. Les séances d’entraînement individuel sont très prisées… car ce qui distingue vraiment Grantley Hall, c’est sa gastronomie.
 

L’édifice palladien du XVIIe siècle a conservé son ancienne grandeur.


Sean Rankin, célèbre Chef étoilé originaire de la région, officie dans les cuisines de son restaurant éponyme installé dans l’ancienne salle de bal du domaine. Véritable hommage au Yorkshire, son menu « Taste of Home », composé de dix plats associés à des vins savamment choisis, est un voyage à travers ce comté qu’il aime tant. Montés en crème fouettée infusée à l’os à moelle, les jus de cuisson sont présentés avec un « bouillon de bœuf » pour accompagner un chevreuil aux mûres de saison. Partager le plat « Kitchen Garden » — directement du potager à l’assiette, évidemment — est une expérience très amusante ; et puisqu’il me plaît de juger un restaurant à la qualité de ses desserts. Une sélection de petits fours et une réinterprétation du modeste petit pain aux raisins apporteront la touche finale à ce festin.
 

Sean Rankin, célèbre Chef étoilé originaire de la région, officie dans les cuisines de son restaurant éponyme installé dans l’ancienne salle de bal du domaine.


Si l’idée de déguster un menu de dix plats vous effraie, optez pour le Fletchers relativement plus sobre et réputé pour son bœuf Wellington et ses desserts typiques du Yorkshire. Ou le restaurant EightyEight, niché à côté d’un jardin d’ornement japonais classé monument historique, et qui propose une cuisine fusion entre produits du Yorkshire et saveurs asiatiques. Selon Andrew McPherson, Maître de Maison, « les détails font toute la différence », comme on peut le voir au Norton Bar, lambrissé de chêne, dont la bibliothèque abrite des ouvrages sur l’art des cocktails.
 

Une alternative, le Fletchers relativement plus sobre et réputé pour son bœuf Wellington et ses desserts typiques du Yorkshire.


Au fil des années, les 47 suites de Grantley Hall ont accueilli des dignitaires étrangers et des membres du parlement. Aujourd’hui, c’est la destination préférée de l’élite bien nantie du Yorkshire, comme en témoigne le crissement des pneus des voitures de luxe sur le gravier. Dans les appartements majestueux de la Suite Royale, le souci du détail est partout : minibar rempli de friandises locales, carafe à décanter, thé du Yorkshire, ou encore tableaux bucoliques dissimulant des écrans de télévision. Réservez un créneau à l’immense piscine intérieure/extérieure du Three Graces Spa et profitez d’une séance de hammam en solitaire.
 

Réservez un créneau à l’immense piscine intérieure/extérieure du Three Graces Spa et profitez d’une séance de hammam en solitaire.
Les chambres avec une vue sur le domaine majestueux de la propriété.


Alors que je fais route vers le sud, avec pour toile de fond le paysage sauvage et vallonné des Dales, je me promets de ne pas laisser passer dix ans avant de revenir à Grantley Hall. Valeria a incontestablement réussi à faire du Yorkshire une destination de luxe incontournable.

Photos : © Megan Lambert
Sean Rakin's photo: © Grantley Hall

 

INFORMATIONS :

 
Articles connexes dans notre magazine
Douceur de vivre bucolique |sur l’île de Fyn
Douceur de vivre bucolique
sur l’île de Fyn
Cliquez ici pour lire
Au cœur des montagnes |à Blackberry Mountain
Au cœur des montagnes
à Blackberry Mountain
Cliquez ici pour lire