Publié le 22/12/2015

Désarmant de simplicité

Le luxe est une sorte de club dont les membres se ressemblent parfois trop. On voudrait parfois un autre air, une autre note. Si c’est cela que vous cherchez, une sorte d’exotisme pastoral, il existe à l'hôtel Dollenberg, en Allemagne.

Désarmant de simplicité

Forêt-noire servie au Dollenberg "tranchée comme un massif montagneux"

Le luxe est une sorte de club dont les membres se ressemblent parfois trop. On voudrait parfois un autre air, une autre note. Si c’est cela que vous cherchez, une sorte d’exotisme pastoral, il existe à l'hôtel Dollenberg, en Allemagne.

POUR CELA, IL FAUT DU TEMPS, suivre une route sinueuse dans une forêt-noire respirant à pleins poumons. Elle se dégage de la vallée pour quérir l’azur et le calme. S’inscrit alors dans ces montagnes d’opérette, cet incroyable hôtel élevé en une génération par Meinrad Schmiederer.

“Un paradis tout simple et sans façon.”

L’hôtel est immense, occupe tout l’horizon, privatise la vallée. C’est sans doute cela qui enthousiasme une clientèle d’emblée conquise. Elle vient souvent d’Alsace pour goûter ce paradis tout simple et sans façon.

IL Y A ICI UNE BONNE HUMEUR TRANQUILLE, le plaisir presque suranné du bon moment passé ensemble. La table dirigée par Martin Hermann participe de ce même esprit. On y développe le sens du travail et de l’assiette habitée. Rien d’allusif ni de grammé. L’assiette est décidée sans être trop volubile non plus. Et si elle l’est, c’est au bon moment.

“L’assiette est décidée sans être trop volubile non plus.”

On pense ainsi à la forêt-noire servie avec joie et abondance. Elle ne saurait être déstructurée ni réinterprétée. Elle est franche. Tranchée comme un massif montagneux, arborant les couleurs du costume traditionnel - rouge, noir et blanc- alternant crème chantilly, génoise au cacao, copeaux de chocolat et cerises kirschées.

Les tablées sont dans ce même état d’esprit : bienheureuses, prenant leur temps et se resservant une tranche de paysage.

Articles connexes dans notre magazine
Le Jules Verne, |125 mètres au-dessus de la mer
Le Jules Verne,
125 mètres au-dessus de la mer
Cliquez ici pour lire
Trente ans de grande cuisine |australienne chez Tetsuya's
Trente ans de grande cuisine
australienne chez Tetsuya's
Cliquez ici pour lire