5 expositions à ne pas manquer
en Europe en 2018

L'Europe propose toujours de nombreuses expositions, et cette année ne déroge pas à la règle. De Rome à Londres en passant par Paris, et de Giacometti à Pink Floyd, laissez-vous embarquer dans un voyage à travers l'Europe en faisant étape dans quelques-uns des meilleurs hôtels Relais & Châteaux.

5 expositions à ne pas manquer|en Europe en 2018

Musée Guggenheim, Bilbao

L'Europe propose toujours de nombreuses expositions, et cette année ne déroge pas à la règle. De Rome à Londres en passant par Paris, et de Giacometti à Pink Floyd, laissez-vous embarquer dans un voyage à travers l'Europe en faisant étape dans quelques-uns des meilleurs hôtels Relais & Châteaux.

1. "Azzedine Alaïa: The Couturier" à Londres

 

Avant sa disparition en novembre dernier, le créateur de mode d’origine tunisienne avait pu apporter la touche finale à cette exposition itinérante, co-orchestrée par ses soins. Célébrant son savoir-faire et son immense contribution à la mode ces 35 dernières années, l’exposition fait une halte à Londres après avoir commencé à Paris. Elle présentera 60 modèles du travail d’Alaïa. Ces silhouettes, minutieusement sélectionnées par le créateur lui-même, mettront en lumière sa maîtrise de la couture, avec des créations d’une fluidité sculpturale.

Du 10 mai au 7 octobre 2018, Musée du Design, Londres, Angleterre

Où séjourner: Cliveden House

Aux portes de Londres, dans la splendide campagne du comté de Berkshire, Cliveden House semble tout droit sorti de la série Downtown Abbey, avec ses hectares de jardin verdoyant. Cette demeure du XVIIe siècle a accueilli de prestigieux visiteurs, dont Charlie Chaplin et Winston Churchill. Son charme purement anglais et la superbe vue sur les forêts alentour en sont les principaux atouts. 

 

 

2. "Eugène Delacroix (1798-1863)" à Paris

 

Célèbre pour ses grandes toiles, Delacroix fut l’un des plus grands coloristes au monde. Pourtant, sa dernière rétrospective remonte à 1963, en commémoration du centenaire de sa mort. Cette année, le Louvre lui consacre une rétrospective qui fera date, réunissant 180 œuvres du monde entier, dont plusieurs chefs-d’œuvre. L’exposition illustrera les nombreuses facettes du travail de l’artiste, qui transcende la scission entre écoles classique et romantique, et mettra en lumière sa volonté de trouver sa voie tout en aspirant à ressembler aux maîtres flamands et vénitiens.

Du 29 mars au 23 juillet 2018, Musée du Louvre, Paris, France

Où séjourner: Saint James Hotel

Un château de conte de fées, situé en plein coeur de Paris, décoré avec fantaisie par Bambi Sloan, avec un spa Guerlain, un restaurant étoilé au guide Michelin et une terrasse ombragée par ses montgolfières emblématiques… Le Saint-James est une bulle de sérénité à deux pas de l’animation des Champs Élysées.

 

 

3. "Keith Haring. The Alphabet" à Vienne

 

Grand nom du street art pop, protégé d’Andy Warhol, Keith Haring aurait eu 60 ans cette année. Cette exposition retrace sa vie et son œuvre, de ses dessins dans le métro à ses peintures et sculptures, dont le fil rouge est la justice sociale et les transformations permanentes. Elle se concentre tout particulièrement sur l’alphabet singulier de cet artiste américain, composante majeure de son œuvre.

Jusqu’au 24 juin 2018, Albertina, Vienne, Autriche

Où séjourner: The Ring

Installé dans une ancienne banque du XIXe siècle, au cœur du centre historique de Vienne, The Ring fuit le style impérial typique de la ville. Il affiche une esthétique contemporaine classique et sobre, avec ses éléments en bois, rehaussés çà et là de touches de couleurs vives. Ses points forts : le restaurant gastronomique et son excellente situation.

 

 

4. "Alberto Giacometti. Une rétrospective" à Bilbao

 

Alberto Giacometti, l’un des sculpteurs et peintres les plus influents du XXe siècle, était pour Jean-Paul Sartre, « l’artiste existentialiste parfait, toujours à mi-chemin entre le néant et l’être ». C’est précisément l’axe exploré par cette rétrospective à travers chaque étape de son travail, de ses périodes cubiste et surréaliste jusqu’aux œuvres créées à la fin de sa vie, dont les Femmes de Venise, présentées pour la dernière fois à la Biennale de Venise de 1956.

Du 19 octobre 2018 au 24 février 2019, Guggenheim, Bilbao, Espagne

Où séjourner: Castillo de Arteaga

Caractérisé par sa tour de garde gothique du XIIIe siècle, cet hôtel se détache avec superbe dans le paysage majestueux de la réserve naturelle du Ria Urdaibai. Un lieu plébiscité par les ornithologues, dans le pays basque. Reconstruit par Napoléon III lorsque son fils fut nommé citoyen d’honneur de Biscaye, l’établissement a conservé tout son charme d’antan, notamment dans son restaurant de haut vol.

 

 

5. "The Pink Floyd Exhibition - Their Mortal Remains" à Rome

 

Après un début remarqué à Londres, l’exposition fait une halte à Rome jusqu’à l’été. Une découverte audiovisuelle à ne pas manquer, qui célèbre les créations du groupe sur plus d’un demi-siècle. Plus de 350 objets, la plupart inédits, seront exposés, dont une reproduction de la célèbre camionnette Bedford du groupe, et une vidéo de leur concert de 2005, dernière performance réunissant les quatre membres de Pink Flyod.

Jusqu’au 1er juillet 2018, MACRO (Musée d’Art contemporain de Rome), Rome, Italie

Où séjourner: Hôtel Raphael

Dans ce havre de paix au cœur de la Ville éternelle, qui respire l’art de vivre méditerranéen, le clou du spectacle est la terrasse sur le toit. Cet endroit idyllique où prendre l’aperitivo à l’ombre des arbres et des bougainvillées fuchsia, offre une incroyable vue panoramique sur la ville, notamment sur le Panthéon et sur le célébrissime dôme de la basilique Saint-Pierre.

 

Articles connexes dans notre magazine
Les meilleurs marchés de Noël |à découvrir en Europe
Les meilleurs marchés de Noël
à découvrir en Europe
Cliquez ici pour lire
Six expériences design | à Copenhague
Six expériences design
à Copenhague
Cliquez ici pour lire